Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Koala Barbu

[Tome 2] Dead Dead Demon's Dededede Destruction

[Tome 2] Dead Dead Demon's Dededede Destruction

Alors que petit à petit d’étranges événements viennent se glisser dans le quotidien des habitants de Tokyo (rumeurs, théorie du complot, etc), la vie continue pour nos deux lycéennes qui sont partagée entre un ennui profond et des rêves d’extraordinaire.

Pour ma part, je trouve que ce tome est partagé en deux tons : il y a des parties intéressantes et des parties ennuyeuses sans intérêt. Par exemple le début du tome est assez quelconque, le coup du retard de Orân à l’école qui débouche sur un gros plan culotte est inutile et pas intéressant. L’histoire d’amour (et de rupture) de Kiho est ennuyeuse et dispensable. La première moitié du tome n’est donc pas une grande réussite car un peu vide de sens et l’humour est trop « spécial » pour fonctionner sur ces 3 chapitres.  

Par contre le tome se rattrape dans sa deuxième partie : déjà l’auteur est doué pour raconter des histoires d’amitié et de famille. Le chapitre sur Noel qui met en avant l’amitié des filles et la famille de Kadode est bien écrit et on sent les liens à la fois simples et complexes entre les personnages. L’humour, ici, fonctionne car il joue sur le décalage des personnages par rapport à l’univers qui les entoure et l’aspect comique est plus subtile que dans les chapitres d’avant.  On peut également dire après ce volume 2 que la mélancolie mêlée à l’absurde est décidément ce que fait de mieux Inio Asano. Appuyé par un dessin proposant des personnages au design loufoques dans un univers détaillé et réaliste, c’est ce décalage qui fait la saveur du manga. De plus, on a enfin des informations intéressantes concernant les extra-terrestres, les enjeux politiques et les actions militaire du Japon. Il y a même tout un chapitre sur un alien, ce qui est assez intéressant à suivre.

Malheureusement, si on a quelques informations c’est encore un peu trop maigre pour tout un volume. Le tome est lent, très lent. Et si ça peut être une qualité lorsque l’accent est mis sur la mélancolie et l’ennuie face à un monde que nos lycéennes ne comprennent pas, cela peut aussi être un défaut quand certains chapitres sont clairement dispensables. L’intrigue, si intéressante, met longtemps à venir ce qui commence à devenir assez frustrant. C’est donc un volume 2 assez inégal de parties en parties.

Conclusion : Le tome 2 de Dead Dead Demons dededede Destruction est donc en demi-teinte. Sympathique à lire mais trop lent et ennuyeux sur certains chapitres.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article